Historique

Et oui, 13ans déjà. 13ans que le Challenge des Meetings  Rhône-Alpes, désormais Auvergne-Rhône-Alpes existe et anime l'athlétisme de compétition de la région. Depuis 2004, il a connu de nombreux moments, des évolutions...
Petite retranscription de son histoire.

 

Novembre 2002, la fusion entre la ligue Dauphiné-Savoie et la ligue du Lyonnais donne naissance à la Ligue d'Athlétisme Rhône-Alpes (LARA).

 

Les prémices : En 2003, Marcel Ferrari, alors vice président de cette nouvelle ligue présente l'idée d'un projet pour regrouper et fédérer les meetings nationaux de la région. Il propose l'idée à son président Gérard Gounon et aux 8 meetings nationaux de Rhône-Alpes. Ensemble, ils imaginent le concept comme un nouveau défi pour la ligue avec un double objectif:

               -  Regrouper les 8 meetings nationaux de Rhône-Alpes afin de les fédérer et de créer un caractère, une identité régionale.

                - Créer une nouvelle offre de compétition pour inciter les athlètes régionaux à réaliser leurs compétitions en Rhône-Alpes. Le challenge récompense la régularité et chacun sait que la constance est une qualité indispensable à la réussite sportive. Sa mise en avant apporte ainsi une véritable cohérence dans la valorisation de l'athlète.

Petit à petit, le projet prend forme, se développe et arrive à maturation. Reste encore à trouver un financement au projet, chose qui n'est pas la plus aisée... La région Rhône-Alpes et dans une moindre mesure Gaz de France, mettent en avant leur intérêt envers la compétition et acceptent d'aider l'événement. Le Challenge Rhône-Alpes Meetings est alors né. Il offre ainsi une complémentarité au Challenge Caisse d'Epargne, un circuit de compétition de demi-fond, qui est à cette époque un événement majeur de la LARA.

 

 Acte 1, phase 1 : 2004 signe la 1ère édition du Challenge Rhône-Alpes Meetings (la dénomination de l'époque). La ligue Rhône-Alpes et les 8 clubs organisateurs : ESL Pierre Bénite, UC Grenoble, LOU Lyon, ACVS Villefranche, EOL Tarare, AHSA Annecy, ASU Bron, UOAT Albertville sont ainsi les précurseurs du Challenge. La première année se termine avec succès, Le challenge Rhône-Alpes meetings est lancé.

 

Prise d'ampleur : 2006 marque l'arrivée du meeting de Chambéry en remplacement d'Annecy et Thonon. Le challenge prend de la hauteur. Les témoignages des athlètes démontrent qu'ils apprécient la valorisation de leurs performances sur une saison entière à l'image de la Diamond League (Golden League à l'époque). Ils sont de plus en plus nombreux à s'intéresser au Challenge Rhône-Alpes meeting ce qui pousse les organisateurs et la ligue dans une démarche d'amélioration.

 

 Les années charnières : 2008 et 2009 sont des années de transition pour le Challenge Rhône-Alpes meetings car le manque de représentativité dans certaines disciplines (notamment sur les lancers) est un problème important.  Pour palier cette lacune et rétablir une équité, il s'agrandit et intègre de nouvelles épreuves. Le trophée caisse d'épargne s'essoufflant, est par la même occasion incorporé au Challenge.
Ainsi, des meetings régionaux intègrent le circuit alors réservé jusque là à des meetings à dimension nationale. Cet élargissement doit permettre d'améliorer la qualité des meetings en Rhône-Alpes et de créer une émulation sportive.
L'idée,  séduisante sur le papier, se frotte à quelques difficultés pratiques. En effet, les organisateurs disposent de moyens financiers à la baisse (retrait de la Caisse d'Epargne) alors que 4 nouveaux meetings font leur apparition. Malgré ces difficultés, les meetings régionaux apprennent beaucoup par cette mutualisation et grandissent aux côtés des meetings nationaux qui disposent d'un excellent savoir-faire en termes d'organisation de compétitions. L'image du meeting de Romans en est une parfaite illustration.

 

Le temps de la pleine mesure : 2011  est l'année d'une nouvelle ère, celle de la pleine mesure. Une démarche professionnelle et événementielle est mise en avant. L'objectif est d'améliorer la communication, le partenariat et l'organisation sportive. Son but, rendre le challenge attractif, vivant et moderne.
Plusieurs actions entre 2011 & 2012 vont créer une dynamique autour de l'événement. Sur le plan sportif, le premier  gros coup est réalisé par le meeting de Tarare. Jean-Jacques Behm créateur et organisateur du Quatrache de Tarare, réussit à convaincre Kevin Young (actuel recordman du monde du 400m haies) d'être présent sur l'édition 2011 & 2012. Le temps d'un week-end, Tarare devient le lieu de la fête mondiale du 4H. En 2012, le Meeting Elite Lara (MEL) organise sa 1ère édition. Son but est de regrouper les meilleurs athlètes rhônalpins et de devenir une vitrine pour l'athlétisme en Rhône-Alpes. Le challenge compte alors 16 étapes, deux fois plus qu'en 2004...
Sur le plan organisationnel, plusieurs actions sont réalisées pour rendre le challenge plus attractif. Le lancement en 2011 de formations annuelles pour les organisateurs des meetings est la première action. Ces formations réalisées en partenariat avec Formasport ont pour objectif d'améliorer l'organisation des meetings en proposant aux organisateurs de se former à des outils et techniques événementielles. Le nom de la compétition change également. Le challenge des Meetings Rhône-Alpes est alors la nouvelle dénomination. Enfin, les athlètes sont mis sur le devant de la scène et deviennent les ambassadeurs du Challenge des meetings Rhône-Alpes. Le choix d'afficher les vainqueurs du Challenge sur le site internet, les dépliants et autres supports de communication, permet de récompenser leurs efforts et leurs performances en plus des gains financiers. Vincent Favretto, Julien Calandreau, Marie-Jeanne Eba et Romain Heinrich sont les premiers à pouvoir profiter de cette médiatisation.

 

L'année record : 2013, récompense tous les efforts fournis par les organisateurs et athlètes, puisque l'édition est marquée par un grand nombre de performances internationales. 24 contre 4 en 2012. La restructuration du Challenge des Meetings Rhône-Alpes porte alors ses fruits. Au total, on dénombre 3500 participations, 5000 spectateurs, 74 articles parus dans la presse papier, et 3 reportages TV réalisés.

Le renouveau : 2017 avec la création des nouvelles régions, c'est trois nouveaux meetings qui s'ajouteront aux seize déjà présents. Vichy, Moulins et Clermont-Ferrand feront désormais partis des 19 étapes qui animeront le challenge des meetings AURA pour cette année 2017, de quoi offrir du spectacle supplémentaire.

A l'orée de la saison 2017, les projecteurs sont prêts à animer une saison estivale riche et pleine de surprises. Les 13 ans du meeting marque ainsi une première étape dans sa pérennisation à long terme. Au regard, des éditions précédentes, le Challenge des Meetings Rhône-Alpes a su exploiter ses forces et saisir les opportunités qui s'offraient à lui pour se développer et devenir un événement majeur en Auvergne-Rhône-Alpes.

_______________________________________________________

Quel est le point commun de ces athlètes ?

- Osleidys Menendez (CUB) championne olympique du Javelot en 2004 à Athènes et détentrice du record Olympique (71,53m).

- Valérie Adams (NZL), double championne Olympique du poids (2008 & 2012) et quadruple championne du monde (de 2007 à 2013)

- Dawn Harper (USA), Championne Olympique du 100m haies en 2008 à Pékin

- Stéphanie Brown-Trafton (USA), Championne Olympique du lancer du disque en 2008 à Pékin

- Salim Sdiri (FRA), Recordman de France du saut en longueur (8,42m)

 Ils ont tous participé à au moins 1 étape du Challenge des meetings Rhône-Alpes!

 

Citations :

- "Je garderai toujours un excellent souvenir de ces challenges dans notre région. C'est la que j'ai eu la chance de  réaliser les minimas pour les JO de 2004." Yann Domenech

- "L'organisation du Challenge  dans notre région est très importante car cela permet aux athlètes de participer à des compétitions de haut niveau sans déplacements importants." Dora Jemaa

- "Le challenge Rhône-Alpes meeting offre aux athlètes la possibilité de participer à des épreuves de haut-niveau dans un contexte hors du commun, privilégiant l'aspect festif et promotionnel de notre sport." Marcel Ferrari

Fournisseurs officiels >>

PARTENAIRES OFFICIELS >>